« L’événement » juin 2017

L’événement

 

photo-evenement-gif

Présentation générale

Pour faire vivre « L’événement », nous décidons de nous rassembler entre compagnies isèroises: le Vox International Théâtre, Cie les Apatrides, Cie Les Fées Rosses. Ce collectif créé pour l’occasion fait se rencontrer artistes du spectacle de rue, performeurs de l’espace public, inventeurs et scénographes en tous genres, créateurs lumière et techniciens ambitieux. Mais ce qui rassemble ces Compagnies c’est aussi et surtout leur désir d’interroger dans un espace nommé « Rue », la relation à l’autre, à notre identité, à nos parcours de vie, à nos migrations internes et externes.

Bref, créer des espaces de rencontres publiques pour faire exister le temps de 7 jours un monde singulier et vivant où la relation acteurs pro, acteurs amateurs, spect-acteurs, passant-e-s se redéfinit par de nouvelles règles.

Implication de la Cie Les Fées Rosses

Pour les Fées Rosses « L’événement » est directement associé à son projet « Gens d’Ici et d’en Face » commencé il y a déjà un an. Cela sera l’occasion pour elles de valoriser les créations issues des ateliers qui porteront les paroles d’habitant-e-s, de passant-e-s, âgé-e-s de 7 À 65 ans, d’origines et de cultures variées. De donner à voir leurs regards et réflexions qui provoqueront débat et interactions entre acteurs et spect-acteurs dans un espace « Hors les murs » où nous oserons dépasser nos propres frontières.

Pour ces créations pro-amateurs nous travaillons avec la MJC Mutualité à Grenoble, le centre social d’Échirolles Village II, AMAL et aussi des passant-e-s, spect-acteurs du moment.

Ces créations prendront des formes diverses: installation sténographiée avec « Arrêt sur souvenirs », des théâtres forum , des performances avec « Les Z’Impromptus ». Toutes viendront ponctuer les journées et faire résonner l’espace.

Le cadre architectural, urbanistique et social de « L’événement » sera pris en compte est grandement exploité pour y faire vivre l’acte artistique.

De plus, des créations pro des Fées Rosses investiront également le lieu, telle que « Lilith Performance », l’agora spectacle « La Criée Publique » et la co-production Apatrides/Fées Rosses avec « La Foule elle rit » création tirée du texte de Jean Pierre Cannet. Chacun de ces spectacles venant questionner nos rêves d’ailleurs, nos besoins d’autrement.

Et pour terminer nous proposerons tout au long de ces journées des « Z’Impromptus » co-construits en simultané avec les spect-acteurs, pour réinventer nos espaces de vies et notre quotidien en se laissant saisir par l’instant.

Le Vox International Théâtre y ajoutera également ses recherches et créations.

Des associations telles que le Centre d’Information Inter-peuples, etc… seront invitées à participer.

Les fondements de ce projet sont de rassembler des individus de milieux socio-culturels différents et de se réapproprier de manière collective et artistique, cet espace public qui nous appartient à tous et toutes. Et par l’effusion d’un moment, oser le partager et le transformer.

Du 30 mai au 5 juin : l’événement « Gens d’ici et d’en Face »

Sept jours de spectacles, performances théâtrales, déambulations, interventions et installations dans l’espace public.

Gratuit
Tout public
Quartiers Notre-Dame, Alma, Très-Cloîtres – Grenoble

Le projet « Gens d’ici et d’en Face » a été un des axes de travail principaux des Fées Rosses depuis 2 ans.

Migrations, identités, racisme, autant de mots qui sonnent et qui résonnent, qui questionnent, qui nous forment et nous transforment, qui viennent nous percuter et nous atteindre, parfois avec violence et fracas…

« Gens d’ici et d’en Face », parce que nous avons tou-te-s à dire, à échanger, à partager autour de ce qui nous constitue, autour de nos parcours de vie, autour de nos richesses et de nos blessures, autour de nos individualités et de nos questionnements, quant à la place que nous avons, que nous prenons, qu’on nous refuse parfois. Autour de nos colères aussi, de nos révoltes et de nos luttes…!

Pendant 7 jours, nous investissons des rues, des places, des lieux chargés d’histoires, là où des multiples parcours se croisent, de vies se font et se défont pour provoquer la rencontre, la réflexion, susciter l’envie de se parler, de se connaître, de faire ensemble, de partager, de se comprendre, de lutter, de vivre et de porter l’acte artistique hors des murs où il est trop souvent cantonné… Pour oser dépasser nos propres frontières!

« Des trajectoires qui se croisent, des histoires communes voulues, subies, acceptées ou reniées.
Les joies, les peurs qui emplissent celles et ceux qui sont parti-e-s vivre ailleurs.
Celles et ceux qui, dans le regard des autres, sont ramené-e-s inlassablement à la question du chez-soi, du chez-toi, du chez-nous. »

« Pour faire parler les murs et les frontières,
Se laisser surprendre par des personnages portant la ‘‘sensible réalité’’
Être surpris-e-s par des voix et des murmures qui racontent,
Par un texte qui nous immobilise,
Par des mots que nous écrasons inconsciemment,
Par des corps pressés d’arriver dans
un lieu chargé d’attente et d’espoir. »

Programme complet à télécharger ICI.